ASSENZA-POGGIOLI Cécile

Cécile ASSENZA-POGGIOLI est une artiste pastelliste.

Née à Longjumeau, de parents artistes (une mère peintre et un père staffeur et plâtrier), elle se voit enseigner un amour méticuleux de la peinture par sa mère à la fin des années 60.

Lors de son enfance, l’atmosphère confinée d’une salle de classe  entre en conflit, dans son esprit, avec son amour pour la nature,  qu’elle perçoit comme quelque chose d’extrêmement apaisant et sur laquelle elle aime s’attarder.

L’importance du dessin dans la vie de Cécile Assenza-Poggioli s’est manifestée dès l’école primaire,  à l’âge de 9ans elle se fait punir pour avoir dessiné en cours, ce qui lui permet de rencontrer une directrice des plus compréhensives qui comprend sa passion pour le dessin, et lui apprendra à aimer l’école.

A l’époque dans laquelle elle a vécu, sa mère a eu l’occasion de fréquenter bon nombre d’artistes renommés parmi ses contemporains, tels Jean Cocteau et Gérard Philippe, ce qui lui permet de baigner sa fille dans un univers artistique. Le rêve, l’amour des belles choses et en particulier la nature sont les plus grands principes que lui a transmis sa mère ; l’évasion du réel par l’imagination du dessin rend son enfance plus paisible et joyeuse.

Les univers de Jules Verne rythment également ses jeunes années et influencent beaucoup son style. Elle se forme seule aux différentes techniques de dessin avec une curiosité sans limites. Les formes, dessin à l’encre de chine, aquarelle, peinture à l’huile s’imprègnent petit à petit à son savoir-faire et les couleurs se mélangent dans son esprit en ébullition.

L’artiste se définit comme quelqu’un de solitaire et éclectique, sans toutefois dénier ses influences dans le courant surréaliste, et en particulier Salvador Dali.

Elle emprunte ses mots à Rousseau pour définir une de ses principales lignes de conduite : « Un esprit qu’on n’exerce à rien devient lourd et pesant dans l’inaction»

L’artiste a exposé dans de nombreuses villes françaises telles que Paris, Tours, Bourgueil, Saumur, Angers, Chartres …

L’artiste vit et travaille à Janville dans l’Eure-et-Loir.

Pour plus d’information, site de l’artiste.

Voici quelques-unes de ses œuvres :

Cécile ASSENZA-POGGIOLI is a pastel artist.

Born in Longjumeau, to artistic parents (mother a painter and plasterer plasterer and father), she was teaching a meticulous love of painting by her mother in the late 60s.

During her childhood, the confined atmosphere of a classroom conflict in his mind, with her love for nature, she perceives as something extremely soothing thing on which she likes to linger.

The importance of drawing in the life of Cécile Assenza-Poggioli was evident in primary school at the age of 9 years she gets punished for drawing current, which allows it to meet a director of more comprehensive which includes his passion for drawing, and teach him to love school.

At the time in which she lived, her mother had the opportunity to attend many renowned among his contemporaries, such as Jean Cocteau and Gérard Philippe artists, which allows him to bathe her daughter in an artistic universe. Dream, love beautiful things, especially nature are the greatest principles that he sent his mother; avoidance of reality by the imagination of the design makes it more peaceful and joyful childhood.

The worlds of Jules Verne also punctuate his younger years and influenced her style. It forms only the various techniques of drawing with a boundless curiosity. Shapes, drawing ink, watercolor, oil painting imbibe gradually to its know-how and the colors blend into his mind in turmoil.

The artist is defined as someone solitary and eclectic, but deny its influence in the surrealist movement, and in particular Salvador Dali.

It borrows its words Rousseau to define one of its main guidelines: « A spirit that carries nothing becomes heavy and weighing in inaction »

The artist has exhibited in many French cities such as Paris, Tours, Bourgueil, Saumur, Angers, Chartres …

The artist lives and works in Janville in Eure-et-Loir.

For more information, artist website.

Some of her works :

Cécile ASSENZA-POGGIOLI est une artiste pastelliste.

Née à Longjumeau, de parents artistes (une mère peintre et un père staffeur et plâtrier), elle se voit enseigner un amour méticuleux de la peinture par sa mère à la fin des années 60.

Lors de son enfance, l’atmosphère confinée d’une salle de classe  entre en conflit, dans son esprit, avec son amour pour la nature,  qu’elle perçoit comme quelque chose d’extrêmement apaisant et sur laquelle elle aime s’attarder.

L’importance du dessin dans la vie de Cécile Assenza-Poggioli s’est manifestée dès l’école primaire,  à l’âge de 9ans elle se fait punir pour avoir dessiné en cours, ce qui lui permet de rencontrer une directrice des plus compréhensives qui comprend sa passion pour le dessin, et lui apprendra à aimer l’école.

A l’époque dans laquelle elle a vécu, sa mère a eu l’occasion de fréquenter bon nombre d’artistes renommés parmi ses contemporains, tels Jean Cocteau et Gérard Philippe, ce qui lui permet de baigner sa fille dans un univers artistique. Le rêve, l’amour des belles choses et en particulier la nature sont les plus grands principes que lui a transmis sa mère ; l’évasion du réel par l’imagination du dessin rend son enfance plus paisible et joyeuse.

Les univers de Jules Verne rythment également ses jeunes années et influencent beaucoup son style. Elle se forme seule aux différentes techniques de dessin avec une curiosité sans limites. Les formes, dessin à l’encre de chine, aquarelle, peinture à l’huile s’imprègnent petit à petit à son savoir-faire et les couleurs se mélangent dans son esprit en ébullition.

L’artiste se définit comme quelqu’un de solitaire et éclectique, sans toutefois dénier ses influences dans le courant surréaliste, et en particulier Salvador Dali.

Elle emprunte ses mots à Rousseau pour définir une de ses principales lignes de conduite : « Un esprit qu’on n’exerce à rien devient lourd et pesant dans l’inaction»

L’artiste a exposé dans de nombreuses villes françaises telles que Paris, Tours, Bourgueil, Saumur, Angers, Chartres …

L’artiste vit et travaille à Janville dans l’Eure-et-Loir.

Pour plus d’information, site de l’artiste.

Voici quelques-unes de ses œuvres :

Agatha (65x50cm) IMGP3596 La femme araignée (65x50cm) Soeur Marie-Thérèse (65x50cm)l'Androgyne (65x50cm) sarah bernhardt (65x50cm)

Cécile ASSENZA-POGGIOLI est une artiste pastelliste.

Née à Longjumeau, de parents artistes (une mère peintre et un père staffeur et plâtrier), elle se voit enseigner un amour méticuleux de la peinture par sa mère à la fin des années 60.

Lors de son enfance, l’atmosphère confinée d’une salle de classe  entre en conflit, dans son esprit, avec son amour pour la nature,  qu’elle perçoit comme quelque chose d’extrêmement apaisant et sur laquelle elle aime s’attarder.

L’importance du dessin dans la vie de Cécile Assenza-Poggioli s’est manifestée dès l’école primaire,  à l’âge de 9ans elle se fait punir pour avoir dessiné en cours, ce qui lui permet de rencontrer une directrice des plus compréhensives qui comprend sa passion pour le dessin, et lui apprendra à aimer l’école.

A l’époque dans laquelle elle a vécu, sa mère a eu l’occasion de fréquenter bon nombre d’artistes renommés parmi ses contemporains, tels Jean Cocteau et Gérard Philippe, ce qui lui permet de baigner sa fille dans un univers artistique. Le rêve, l’amour des belles choses et en particulier la nature sont les plus grands principes que lui a transmis sa mère ; l’évasion du réel par l’imagination du dessin rend son enfance plus paisible et joyeuse.

Les univers de Jules Verne rythment également ses jeunes années et influencent beaucoup son style. Elle se forme seule aux différentes techniques de dessin avec une curiosité sans limites. Les formes, dessin à l’encre de chine, aquarelle, peinture à l’huile s’imprègnent petit à petit à son savoir-faire et les couleurs se mélangent dans son esprit en ébullition.

L’artiste se définit comme quelqu’un de solitaire et éclectique, sans toutefois dénier ses influences dans le courant surréaliste, et en particulier Salvador Dali.

Elle emprunte ses mots à Rousseau pour définir une de ses principales lignes de conduite : « Un esprit qu’on n’exerce à rien devient lourd et pesant dans l’inaction»

L’artiste a exposé dans de nombreuses villes françaises telles que Paris, Tours, Bourgueil, Saumur, Angers, Chartres …

L’artiste vit et travaille à Janville dans l’Eure-et-Loir.

Pour plus d’information, site de l’artiste.

Voici quelques-unes de ses œuvres :

Agatha (65x50cm) IMGP3596 La femme araignée (65x50cm) Soeur Marie-Thérèse (65x50cm)l'Androgyne (65x50cm) sarah bernhardt (65x50cm)

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire