JIANG Ronnie

JIANG Ronnie

Ronnie JIANG est artiste peintre, tendance figuration réaliste.

Ronnie est une de ces artistes que le destin avait, dans un premier temps, écarté de l’art. Diplômée d’une école de stylisme à Taipei (Taïwan), elle n’a jamais pu se plier entièrement aux exigences du milieu modéliste styliste. Dès sa plus tendre enfance, c’est le dessin qui l’a toujours passionné. Même si elle le considérait plus comme un loisir, il occupait néanmoins une part importante de son temps puisqu’elle suivait déjà régulièrement des cours de dessins. C’était une véritable passion et, avec le recul, Ronnie avoue avoir toujours eu en elle une vocation d’artiste.

Ce n’est qu’en 2013 qu’elle s’est véritablement lancée dans l’aventure et a décidé de s’adonner entièrement à sa vocation première. Après avoir fait parler d’elle dans les réseaux sociaux, de nombreuses propositions ont afflué et l’artiste a très vite su se faire une place dans des expositions collectives. Petit à petit, elle étoffa sa liste de créations personnelles, ce qui lui permettait, en même temps, d’affirmer sa technique et son style. Par ailleurs, l’artiste évoque les termes « réalistes » et « surréalistes » pour qualifier son style, deux grands courants d’art qui ont su largement se faire apprécier. Elle nuance néanmoins le deuxième terme, qui ne doit pas s’apparenter directement au genre « dalinien » ou au thème du rêve, mais plutôt à une manière à elle de voir les choses différemment.

Chez Ronnie, les idées sont toujours claires et cohabitent ensemble pour créer un univers décalé et inhabituel qui plaît aussi bien par sa fraîcheur que par son étrangeté. A l’image des tragédies de Sophocle, il se joue dans ses tableaux une véritable histoire. C’est à l’observateur de percer la trame narrative du récit visuel. Ronnie est une artiste qui puise ses idées à partir d’images vues dans des magazines, des publicités ou encore dans le métro.

A partir de celles-ci, elle souhaite avant tout transmettre une histoire, un message ou une idée dont le public est le seul à avoir la clé. L’artiste ne fait que donner l’incipit d’un roman construit par tout un chacun. Il y a autant d’histoires possibles que d’observateurs ; ce que les yeux ne voient pas toujours, le cœur le sent… La diversité de ses tableaux est renforcée par la multiplicité des thèmes et des genres abordés. L’artiste ne se refuse rien : portraits, scénettes ou encore natures mortes sont autant de thèmes récurrents dans son travail. Bientôt, elle consacrera une série de toiles autour du thème du ballet, son nouveau sujet de prédilection.

Dès ses débuts, l’artiste a su se faire apprécier en France comme à l’international. Londres lui a consacré une place importante dans une exposition récente, la France a contribué à la faire connaître plus largement, et bientôt Londres l’accueillera une nouvelle fois.

L’artiste vit et travaille à Montfermeil en Seine-Saint-Denis.

Pour en savoir plus, voir le site de l’artiste :

 

 

 

SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC